• Le réseau des spécialistes de la motoculture

Nouveaux produits

Naïo Technologies est distribué en Belgique et en France, en attendant de conquérir le reste de l'Europe

Le robot de désherbage OZ de Naïo Technologies à la conquête de notre terre

L'apparition de robots semble un sujet encore théorique, mais le robot OZ parcourt déjà nos champs en France et en Belgique.

Pour beaucoup d'entre nous l'apparition de robots dans le domaine du maraîchage ou de la viticulture semble un sujet encore théorique. Erreur ! Le robot autonome de désherbage OZ parcourt déjà nos champs et nos cultures en France et en Belgique.

Ce petit magicien de 1 mètre de long et de 60 centimètres au garrot travaille votre parcelle en toute autonomie, sans surveillance, et libère votre temps. Les heures que vous passiez à désherber ( de façon manuelle, mécanique ou chimique ) peuvent désormais être rentabilisées à d'autres tâches.

Désherbage mécanique et assistance au travail

Après avoir positionné manuellement la machine en début de rang grâce à sa télécommande sans fil, vous lui indiquerez le nombre de rangées à biner, leurs longueurs et la distance inter-rangs. Une opération réalisée en quelques touches sur le boîtier de commande. Voilà ! Votre nouveau collaborateur est prêt à passer en mode autonome ! Pour le guidage automatique en mode autonome, les deux caméras couleurs et le balayage laser guide sans faille l'infatigable travailleur.
Les cultures doivent présenter un feuillage ou une butte de plus 10cm de haut, l’inter-rang doit être compris de 55 cm à 120 cm. Pour réaliser son demi-tour et passer à la rangée suivante tout seul, Oz a besoin d’une bande de terre propre ou d’herbe tondue de 250 cm de large, en bout de rangées. Une fois le binage terminé, environ 1000 m² en une heure, le robot Oz vous préviendra par SMS.

Troisième mode de fonctionnement possible, votre machine robot peut travailler en mode suivi de personne et tracter une remorque jusqu'à 300 kg grâce à ses 4 roues motrices ! Voilà de quoi vous faciliter le travail de récolte et autres tâches lourdes.

Une gamme d'outils de d'accessoires pour le maraîcher, le pépiniériste

Outre la remorque landau dont nous venons de parler, un siège timon est proposé et facilitera le travail au sol. Pour le travail sur rang et inter-rangs, le fabricant a développé soc de binage, herses étrilles, brosse de buttage et bineuse à ressort.

Choisir en connaissance de cause

Naïo Technologies peut mettre en avant de nombreuses sources d'économie et de gain pour l'acquéreur de ses robots. Le fabricant parle d'un coût énergétique de 1€ par hectare. L'amélioration des conditions de travail, la garantie de 3 ans , les faibles frais d'usage et d'entretien des moteurs électriques, s'ajoutent aux économies réalisées sur l'achat d'intrant et de paillage plastique. L'équipe commerciale de Naïo veillera cependant à calculer avec vous la rentabilité de votre investissement en se basant sur les données exactes de votre exploitation. La formation de l'utilisateur, bien que sans réelle difficulté, permettra à celui-ci de se sentir en toute confiance. Les gestes à acquérir pour l'entretien et le nettoyage de machines robotisées ne nous sont pas encore habituels.
Nous avons noté également la belle conception permettant en cas de défaillance de changer très facilement les différents modules par soi-même, ceux-ci pouvant être livrés rapidement depuis l'usine.

Différents robots pour différents métiers

Le modèle Oz dont nous parlons ici n'est pas le seul outil développé et commercialisé par la start-up. La famille Naïo compte dans ses rangs le robot pour producteur de légumes appelé Dino. Pour les viticulteurs, Bob et Ted complètent la gamme. Dans l'attente d'un prochain article sur notre blog, le site web Naïo vous documentera utilement.

Agronova, distributeur des robots Naïo en Belgique et au Luxembourg

Initiateur d'une ferme axée vers l'avenir regroupant toutes les innovations agricoles et les technologies Smart Farming. Laurent et Gérald Tonglet commercialisent les robots de maraîchage de Naïo Technologies via la société Agronova. Alors que les atouts combinés des moteurs électriques et de la robotique paraissent nombreux, nous avons demandé à Gérald Tonglet, gérant d'Agronova de nous parler de la réaction du marché belge et de ses attentes.

" Lorsque nous présentons le robot à des professionnels, les réactions sont multiples. D'abord l'étonnement, en effet les producteurs sont étonnés de voir qu'il existe déjà un moyen de mécaniser le désherbage sans recourir aux produits phytos et qui plus est "100% automatique". Dans un second temps, ce sont les questions qui prennent le relais. Les deux interrogations les plus fréquentes portent sur le débit de chantier et l'utilisation pratique du robot. A la première question, il est assez facile de répondre, sur base de notre expérience avec nos clients, que le débit de chantier se situe entre 1 et 1,5 hectare par jour. Cela varie en fonction du type de sol, des outils avec lesquels on équipe le robot mais surtout de la profondeur à laquelle on souhaite travailler. On imagine aisément qu'il est plus difficile de travailler avec 5 dents en profondeur que de simplement passer une herse étrille en surface. En ce qui concerne la question de l'utilisation pratique du robot, je dois avouer qu'étant comptable de formation, j'ai moi-même été confronté à celle-ci. A ce niveau-là Naio Technologie avait déjà très bien cerné la question. En effet, le robot OZ étant en rupture complète avec ce que le monde horticole connait depuis toujours, Naio Technologie a prévu un accompagnement personnalisé, voire même contractuel avec ses nouveaux clients. Concrètement, lorsque qu'un nouvel utilisateur veut travailler avec le robot OZ, il accepte par la même occasion de se faire coacher pendant une durée minimum de 4 jours. Ces journées permettent de préparer les cultures à la venue de ce nouvel assistant, à la compréhension de la logique de fonctionnement du robot et à la prise en mains lors de séances pratiques."

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Thierart Agri, nouveau distributeur dans l'Est de la France

Dans l'Est de la France aussi, et plus spécifiquement sur les trois départements de l’Aube, des Ardennes et de la Marne, un nouveau partenaire distributeur pour Naïo Technologies est présent depuis juin 2017; la société Thierart Agri. Spécialiste des machines spéciales, viticoles et du service client (SAV, accompagnement à la mise en service... ), leur diversification a débuté via la distribution de différentes marques d’outils grandes cultures. Leur volonté de se positionner sur les nouvelles technologies les a naturellement conduit vers Naïo Technologies.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

A propos de Naïo Technologies

La société française basée dans la région de Toulouse a été fondée en 2011. Elle est issue de la rencontre de deux ingénieurs en robotique ; Aymeric Barthes et Gaëtan Séverac. Convaincus de la nécessité de développer d'autres modèles agricoles, et donc d'autres outils pour les producteurs grâce à l'utilisation des nouvelles technologies, les deux associés se sont entourés au fil du temps d'une équipe et d'actionnaires qui partagent leurs valeurs et leur conviction.

Naïo Technologies est extrêmement novateur en tant que spécialiste des robots agricoles et du guidage autonome.Le développement du réseau commercial se poursuit avec des accords de distribution récents avec l'Irlande et le Royaume-Unis.
Naïo Technologies est encore à la recherche de partenaires pour d'autres régions du globe.

Fiche technique de Oz

 

 

A Propos

Le réseau des professionnels de la motoculture.

De l'espace vert au forestier, Spécialiste-Motoculture.be rassemble des hommes et des femmes remarquables qui chaque jour se battent pour offrir les meilleures prestations et le meilleur service possible à leurs clients.
Découvrez les annonces et offres promotionnelles des entrepreneurs près de chez vous. Consultez toutes leurs infos et horaires. Visionnez leurs vidéos, catalogues ou plaquettes de présentation et connectez-vous à leurs réseaux sociaux.

Newsletter

Inscrivez-vous à notre lettre d'information et restez informé de notre actualité.